John Daly ne sera pas sur la tournée saoudienne, mais ce n'est pas faute d'avoir essayé

John Daly ne sera pas sur la tournée saoudienne, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé

Jean Daly

Jean Daly
Photo: Getty Images

Avant que votre jeudi ne s’aggrave, demandez-vous si vous êtes vraiment surpris qu’un colporteur complaisant, l’inspiration pour le scénario de Roy McAvoy si jamais “Tin Cup 2” se produise, soit une tournée pro-saoudienne. John Daly installe son siège social dans un Hooters près d’Augusta chaque avril, signera n’importe quoi, d’une serviette à cocktail à une poignée d’amour pour le bon prix, et fume des centaines de quelque chose de bon marché pendant les tournois, les chances qu’il se soucie d’où vient l’argent étaient toujours long.

Si longtemps en fait que non seulement il a essayé de rejoindre le projet de vanité de la famille royale saoudienne, mais il a “supplié Greg Norman” de le laisser être membre. Dans une interview sur Piers Morgan non censuréqui aurait dû avertir les fans inconscients de la direction que prendrait la conversation, le récit édifiant ambulant a montré encore moins de conscience que les pros qui ont déjà prêté le serment de sang.

“J’ai supplié Greg Norman de me laisser participer à la tournée LIV. Vous savez, nous travaillons très dur. J’ai joué avec Brian Harman lors d’une ronde d’entraînement et d’autres gars lors des rondes d’entraînement au British Open et c’est comme si nous jouions des pro-ams. On comprend, d’accord ? C’est ce qui est l’épine dorsale de beaucoup de nos tournois. Mais, dit Brian Harman, “donnez-nous une boîte de chocolats pour l’effort.”

John, l’état précaire de vos finances qui vous a amené à faire le tour des États-Unis via Winnebago est le produit de votre propre initiative. Personne ne vous a forcé à être dangereusement autodestructeur – d’où la partie « soi » du terme.

La diatribe n’était pourtant pas terminée. Daly avait plus de griefs.

« Nous faisons des visites sous tente. On fait ci, on fait ça. Je joue deux à trois pro-ams chaque semaine sur le Champions Tour et vous savez que nous ne jouons pas pour beaucoup d’argent sur le Champions Tour. Donc j’ai presque l’impression que ça va, je n’en retire pas grand-chose. Que faisons-nous?’

“We’ve got to get compensated for that. The LIV tour is giving players that. They play pro-ams, it’s a big party and they play for a lot of money. These guys that are on that tour deserve that money. I think there’s a lot of other guys that deserve that money, especially this old man.”

Daly deserves everything he has and has not received in his life, so spare me the sob story.

He went on to say that the crown prince is a “great guy” because “he’s given so much money to golfers who deserve it.” At least he’s honest, I guess. The host and guest didn’t talk about the morality of the LIV tour other than to offer a bunch of what about-isms regarding the PGA Tour.

The only redeemable thing Daly uttered was a plea to let him “go into entertainment and get all my friends to do the concerts and stuff” for LIV events. Whatever awful country music he’s no doubt alluding to is not the redeemable part I was referring to. I want him to be the actual entertainment. Give him some of the money Tiger turned down, and turn him into the tour jester.

Isn’t that what he is for the PGA right now? He shows up in brightly colored attire, makes a mockery of himself and the game, provides early round levity because he doesn’t matter late, and everyone forgets about him until he pulls up to the next event and tumbles out of his RV along with a wave of empties.

The Saudis didn’t turn him down because he’s “too old,” as Daly alleges Norman told him. They don’t want him because they’re trying to be a viable contender to the PGA, and if they start signing sideshow acts and lean further into publicity stunts, the legitimacy they seek wanes.

The Saudis want golfers, not caricatures of golfers. But maybe the next time the prince needs a clown for a birthday party, he’ll give Daly a call. 

#John #Daly #sera #pas #sur #tournée #saoudienne #mais #nest #pas #faute #davoir #essayé

Leave a Comment

Your email address will not be published.