À quoi ressemble la bulle d'alignement des Packers une semaine après le début du camp d'entraînement

À quoi ressemble la bulle d’alignement des Packers une semaine après le début du camp d’entraînement

Techniquement, la plupart des joueurs du Emballeurs de Green Bay‘ sont sur la bulle de la liste, si l’on considère que la liste de 90 joueurs sera réduite à 53 joueurs d’ici la semaine 1. Cela fait suite à ce qui est important à la sortie du camp d’entraînement, en ce qui concerne la liste, être difficile.

Pour cette raison, Acme Packing Company a décidé de vérifier la température de l’équipe un jour avant qu’ils ne soient prêt à s’entraîner avec des pads complets pour la première fois cet été. Nous vous expliquerons l’attaque et la défense, en expliquant qui a déjà un siège à la table et qui se bat pour une place de 53 joueurs ce mois-ci.

Infraction

Nous ne savons pas combien de joueurs les Packers prévoient de garder offensivement, mais c’est généralement dans une liste de 25 joueurs, la moitié de la liste une fois que vous comptez le botteur, le botteur et le long vivaneau. Au cours des cinq premiers entraînements, les 21 joueurs suivants ont soit travaillé avec « ceux » de manière offensive, ont obtenu des représentants de première chaîne avec une unité d’équipes spéciales ou ont travaillé comme retourneurs :

“The Ones” (et équipes spéciales)

  • QB : Aaron Rodgers
  • AR : Aaron Jones et AJ Dillon
  • WR : Allen Lazard, Sammy Watkins, Randall Cobb, Roméo DoubsJuwann Winfree, Amari Rodgers et Danny Davis
  • TE : Marcedes Lewis, Tyler Davis, Josiah Deguara et Dominique Dafney
  • OL : Yosh Nijman, Jon Runyan Jr., Josh Myers, Jacques HansonRoyce Newman, Cole Van Lanen et Zach Tom

Au-delà de ces 21 joueurs, six autres joueurs du côté offensif du ballon sont blessés et devraient être pris en compte (au moins), lorsqu’ils seront en bonne santé: RB Kylin Hill (PUP, genou), WR Christian Watson (PUP, genou), WR Malik Taylor (épaule), TE Robert Tonyan (PUP, genou), OT David Bakhtiari (PUP, genou) et OL Elgton Jenkins (PUP, genou.) Cela porte notre liste de joueurs considérés à 27, mais quatre d’autres, QB Jordan Love, RB Patrick Taylor, WR Samori Toure et OL Sean Rhyan, sont également candidats pour faire partie de la liste, bien qu’ils n’aient pas obtenu de représentants avec « ceux ».

Tout d’abord, déterminons combien de “verrous de liste” il y a sur l’attaque. Nous définirons les verrous de la liste comme des joueurs qui seraient des sorties surprises telles qu’elles sont aujourd’hui, le premier août. Ces joueurs sont soit des contributeurs de retour en 2021, soit des contributeurs projetés en 2022, soit des choix de repêchage élevés.

Verrous de liste

  • QB : Aaron Rodgers et Jordan Love
  • AR : Aaron Jones, AJ Dillon et Kylin Hill
  • WR : Allen Lazard, Sammy Watkins, Randall Cobb, Christian Watson et Romeo Doubs
  • TE : Marcedes Lewis, Robert Tonyan, Tyler Davis et Josiah Deguara
  • OL : David Bakhtiari, Elgton Jenkins, Yosh Nijman, Jon Runyan Jr., Josh Myers, Jake Hanson, Royce Newman, Zach Tom et Sean Rhyan

Les joueurs ci-dessus, s’ils sont en bonne santé, occuperaient 23 des 25 places prévues du côté offensif du ballon. Cela étant dit, la nature grave des blessures de Hill, Tonyan, Bakhtiari et Jenkins pourrait ouvrir jusqu’à quatre places supplémentaires sur la liste lors de la semaine 1 pour les Packers. Dans cet esprit, voici la liste des prochains joueurs de la “bulle de liste” qui pourraient occuper les deux à six dernières places ouvertes sur l’attaque de Green Bay cette année :

Bulle de liste

  • AR : Patrick Taylor
  • WR : Juwann Winfree, Malik Taylor, Amari Rodgers, Danny Davis et Samori Touré
  • TE : Dominique Dafney
  • OL : Cole Van Lanen

Taylor était un contributeur de fin de saison pour les Packers la saison dernière après la blessure de Hill et devrait être RB3 si Hill commence l’année sur la liste physiquement incapable de performer. Aucun autre arrière ne s’est manifesté en l’absence de Hill, avant même que les défenseurs ne portent leurs épaulettes sur le terrain.

Winfree voit du temps de jeu avec « ceux-là », contrairement au choix de troisième ronde de deuxième année Rodgers. Taylor est actuellement blessé, mais a joué d’importants représentants d’équipes spéciales pour l’équipe dans le passé. Rodgers et Davis sont tous les deux présentés comme des joueurs de retour exclusivement avec « ceux », tandis que Touré est une recrue de septième ronde qui n’a pas encore vraiment percé la formation nulle part.

Dafney a été lentement dépassé sur le tableau de profondeur par Deguara et Davis la saison dernière, mais peut rester dans l’équipe en tant qu’équipes spéciales jouant TE4 jusqu’à ce que Tonyan revienne de sa déchirure ACL. Van Lanen voit quelques clichés au tacle droit avec “les uns”, mais est derrière au moins sept joueurs de ligne dans l’ordre hiérarchique, lorsqu’il est en bonne santé, et se battra contre les recrues de mi-parcours (Tom et Rhyan) pour rester dans l’équipe. Le cas de Van Lanen semble s’articuler exclusivement en tant que dixième joueur de ligne offensive qui peut donner de la profondeur à l’équipe en tant que tacle droit.

La défense

Dans la même veine, voici les défenseurs qui ont joué avec « ceux » en défense ou qui travaillent avec des unités clés des équipes spéciales lors des entraînements :

“The Ones” (et équipes spéciales)

  • DL : Kenny Clark, Dean Lowry, Jarran Reed, TJ Slaton et Devonte Wyatt
  • OLB : Rashan Gary, Preston Smith, La’Darius Hamilton, Tipa Galeai et Kingsley Enagbare
  • ILB : De’Vondre Campbell, Quay Walker, Ray Wilborn, Isaiah McDuffie et Krys Barnes
  • DC : Jaire Alexander, Eric Stokes, Rasul Douglas, Shemar Jean-Charles et Rico Gafford
  • SAF : Adrian Amos, Darnell Savage, Shawn Davis, Vernon Scott, Dallin Leavitt et Tariq Carpenter

Les joueurs notables absents de cette liste sont le blessé CB Keisean Nixon (NFI, aine), l’OLB Randy Ramsey récemment revenu, le vétéran de l’équipe spéciale ILB Ty Summers et les jeunes joueurs de ligne défensifs Jonathan Ford et Jack Heflin. Ces joueurs forment un groupe de 31 défenseurs qui comptent se battre pour 25 places sur la liste et n’ont pas encore vu de blessure majeure de leur côté du ballon.

Bien qu’il y ait moins de blessures du côté défensif, je pense également qu’il y a moins de vrais verrous de liste, ce qui rend les places défensives plus à gagner. Voici la liste des joueurs qui, selon moi, seraient contrariés de ne pas faire partie de l’équipe à ce stade :

Verrous de liste

  • DL : Kenny Clark, Dean Lowry, Jarran Reed, TJ Slaton et Devonte Wyatt
  • OLB : Rashan Gary et Preston Smith
  • ILB : De’Vondre Campbell et Quay Walker
  • DC : Jaire Alexander, Eric Stokes, Rasul Douglas, Keisean Nixon et Shemar Jean-Charles
  • SAF : Adrian Amos et Darnell Savage

Avec ces 16 joueurs à l’esprit, voici les 15 joueurs restants qui se battent pour environ neuf places sur la liste avant la semaine 1 :

Bulle de liste

  • DL : Jack Heflin, Jonathan Ford
  • OLB : La’Darius Hamilton, Tipa Galeai, Randy Ramsey et Kingsley Enagbare
  • ILB : Ray Wilborn, Isaiah McDuffie, Krys Barnes et Ty Summers
  • DC : Rico Gafford
  • SAF : Shawn Davis, Vernon Scott, Dallin Leavitt et Tariq Carpenter

Sur la ligne défensive, Heflin a essentiellement pris une «chemise rouge» la saison dernière, gagnant une place en tant que joueur inactif du jour de match sur la liste de 53 joueurs. Cette intersaison, cependant, l’équipe a repêché Wyatt (premier tour) et Ford (septième tour) tout en ajoutant Reed en agence libre, ce qui devrait rendre plus difficile pour lui de faire de même en 2022. Au secondeur extérieur, Hamilton et Galeai voient un majorité de leurs clichés avec « ceux », où Enagbare a passé un peu de temps cet été. Ramsey vient de rentrer d’une blessure à la cheville de fin de saison et est le joker à ce poste, car le personnel a beaucoup apprécié ce qu’il a fait dans les équipes spéciales en 2020.

Au poste de secondeur intérieur, Wilborn et McDuffie ont vu des clichés avec « ceux » tandis que le partant de 2021 Barnes a surtout joué avec les deuxièmes cordes. Tous les trois ont fait partie d’équipes spéciales, où Summers a disparu. Au cours des trois dernières années, peu de joueurs à l’échelle de la ligue ont joué plus de clichés d’équipes spéciales que Summers, qui devrait jouer la dernière année de son contrat de recrue. Entre Campbell, Walker, Wilborn, McDuffie et Barnes devant Summers sur le tableau de profondeur des secondeurs, sans compter le potentiel des équipes spéciales pour la recrue hybride Carpenter, il semble que Summers pourrait ne pas faire partie de l’équipe.

Gafford est revenu au cornerback après avoir joué un receveur large au niveau professionnel. Lorsque Nixon était en bonne santé, il a pris les représentants CB4 de l’équipe, qui ont ensuite été remplacés par Jean-Charles lorsque Nixon a subi une blessure à l’aine. Pourtant, Gafford a vu des clichés en tant que joueur de retour, un poste qu’il a joué pour le coordinateur des équipes spéciales Rich Bisaccia avec les Raiders, et semble remonter le tableau de profondeur des cornerbacks pour obtenir des représentants avec les partants. Au niveau de la sécurité, le groupe de Davis, Scott, Leavitt et Carpenter, qui peuvent jouer plus de secondeur que de sécurité défensivement, se fait passer pour des réservistes et des équipes spéciales. Davis semble avoir le plus de regards de troisième sécurité tandis que Leavitt, qui a joué pour Bisaccia à Las Vegas l’année dernière, semble avoir un avantage sur les «équipes».


Lorsque vous regardez la liste dans son ensemble, il peut sembler écrasant de déterminer qui est vraiment sur la bulle de la liste ou non. Cependant, lorsque vous regardez les tendances de la première équipe que les Packers ont eues au cours de la semaine dernière, il semble relativement clair qu’environ 23 joueurs se battent pour environ 11 à 15 places sur la liste, en fonction des blessures, pour le moment.

Évidemment, les choses peuvent changer. Personne ne prédisait que Heflin ferait partie de la liste des 53 joueurs le 1er août de la saison dernière. Le film de pré-saison aura son importance dans ces courses, mais il vaut la peine de garder un œil sur ces batailles du camp d’entraînement pour avoir une idée de la façon dont l’équipe se formera en 2022.

Si vous souhaitez lire nos récapitulatifs de pratique, qui tirent des informations de diverses sources dans les médias Packers, voici un lien vers les rédactions qui ont servi de documents sources pour les prises de cet article.

#quoi #ressemble #bulle #dalignement #des #Packers #une #semaine #après #début #camp #dentraînement

Leave a Comment

Your email address will not be published.