Ce que la dernière hausse des taux d’intérêt de la Fed signifie pour votre argent

La Réserve fédérale utilise à nouveau son arme la plus puissante pour tenter d’étouffer le l’inflation la plus forte en 40 ans: hausses des taux d’intérêt. Mais la décision de la banque centrale mercredi d’augmenter encore les coûts d’emprunt signifie que les consommateurs et les entreprises sont aux prises avec des augmentations consécutives de trois quarts de point de pourcentage – une explosion monétaire à double barillet qui pourrait avoir un impact important sur vos finances.

Certes, la Fed a relevé ses taux plusieurs mois consécutifs auparavant, mais deux hausses consécutives de 0,75 point de pourcentage “c’est assez extraordinaire”, a noté Matt Schulz, analyste en chef du crédit chez Lending Tree. La Fed n’a pas augmenté ses taux de 1,5 % au cours de réunions consécutives depuis les années 1980.

La hausse d’aujourd’hui marque la quatrième augmentation des taux cette année, bien que l’inflation ait encore atteint un nouveau record en juin, avec des prix bondissant de 9,1 %. Pourtant, il y a des signes que les actions de la Fed ont un impact sur la demande, avec baisse des ventes de maisons au milieu d’une flambée des taux hypothécaires et de certains consommateurs qui retardent leurs achats importants.

Mais avec une inflation toujours élevée et un crédit de plus en plus cher, certains économistes craignent que les hausses de taux ne poussent l’économie dans une récession.

Que la Fed réussisse à maîtriser l’inflation “est la question à plusieurs milliards de dollars”, a déclaré Schulz. “Nous espérons certainement que cela fonctionnera, mais de manière réaliste, la meilleure chose à faire pour les gens est de supposer que ces prix élevés vont durer un certain temps et de planifier en conséquence.”

Une chose est sûre: Dette de carte de crédit et certains autres types de prêts deviendront plus chers pour les consommateurs.

La hausse des taux de mercredi augmentera le taux des fonds fédéraux – le taux qui détermine les emprunts entre banques – à environ 2,25 % à 2,50 %, ce qui est supérieur à son niveau d’avant la pandémie d’environ 2 %, selon Factset.

Voici ce que la hausse des taux d’intérêt de la Fed pourrait signifier pour votre budget.


Les cartes de crédit d’essence en valent-elles la peine?

03:03

Combien vous coûtent les hausses de taux

Chaque augmentation de 0,25 point de pourcentage du taux d’intérêt de référence de la Fed se traduit par 25 $ supplémentaires par an en intérêts sur 10 000 $ de dette. Ainsi, la hausse de 0,75 point de pourcentage de mercredi signifie 75 $ d’intérêts supplémentaires pour chaque tranche de 10 000 $ de dette.

Jusqu’à présent, les quatre hausses de la Fed en 2022 ont augmenté les taux de 2,25 points de pourcentage combinés, ce qui signifie que les consommateurs paient désormais 225 $ d’intérêts supplémentaires sur chaque tranche de 10 000 $ de dette.

Les économistes s’attendent à ce que la Réserve fédérale poursuive son régime de hausses de taux, mais la question est de savoir si les hausses seront plus modérées. Actuellement, les économistes tablent sur une augmentation de 0,5 point de pourcentage en septembre, suivie de deux hausses de 0,25 point de pourcentage lors des deux dernières réunions de la Fed de l’année, selon Factset.

“Ils ne s’arrêteront pas de si tôt, mais je ne pense pas que nous resterons en 5e vitesse aussi longtemps”, a noté Schulz.

Comment une autre grande hausse pourrait avoir un impact sur le marché boursier

Le marché boursier a été malmené cette année en raison de l’impact d’une inflation élevée et de la série de hausses de taux de la Fed.

Les investisseurs attendent les indices de la Fed sur ses plans après la hausse de mercredi, beaucoup s’attendant à ce que la banque centrale relâche l’ampleur de ses hausses de taux plus tard cette année, notent les experts.

Les “marchés [are] évaluant maintenant un revirement relativement rapide en 2023, passant d’un resserrement agressif à un assouplissement afin de soutenir l’économie », a noté Craig Erlam, analyste de marché principal chez OANDA dans une note de recherche de mercredi avant la décision de la Fed. « L’attention sera portée sur son des conseils au cours des prochains mois et à quel point ils continueront d’être bellicistes.”

Cartes de crédit et marges de crédit hypothécaires

La dette de carte de crédit deviendra plus chère, avec des APR plus élevés qui frapperont probablement les emprunteurs en août, a déclaré Schulz.

En effet, les taux des cartes de crédit ont déjà augmenté en réponse aux précédentes hausses de taux de la Fed, le taux moyen sur une nouvelle carte étant désormais de 20,82 %, selon les données de LendingTree. C’est la moyenne la plus élevée depuis au moins août 2019.

“Le mois prochain, les taux atteindront presque certainement 21% pour la première fois depuis que nous avons commencé à suivre en 2019”, a déclaré Schulz. “C’est à peu près le plus élevé que j’ai vu depuis 14 ans que je surveille régulièrement les taux des cartes de crédit.”

Cela signifie qu’il est plus coûteux pour les Américains de conserver un solde de carte de crédit et devrait inciter les gens à prendre des mesures pour réduire leurs coûts. Premièrement, les consommateurs ayant des soldes peuvent envisager une carte de crédit à transfert de solde à 0%, a déclaré Schulz.

“La bonne nouvelle est que ces offres sont encore largement disponibles et abondantes si vous avez une bonne cote de crédit”, a noté Schulz. Cela aiderait les consommateurs ayant des cotes de crédit d’environ 700 et plus, a-t-il noté.

Deuxièmement, les consommateurs peuvent appeler et demander à leurs sociétés de cartes de crédit de baisser leurs tarifs, une demande qui réussit environ 70% du temps, a-t-il ajouté.

Les prêts à taux révisables peuvent également avoir un impact, y compris les marges de crédit sur valeur domiciliaire et les prêts hypothécaires à taux révisable, qui sont basés sur le taux préférentiel.

Comment une autre hausse affectera-t-elle les taux hypothécaires?

Les acheteurs de maisons paient déjà plus pour les hypothèques en raison des augmentations de taux de la Fed cette année. Le prêt immobilier moyen sur 30 ans s’élevait à 5,54% au 21 juillet, contre 3% un an plus tôt, selon Freddie Mac.

Parce que cela s’ajoute des milliers de dollars au coût annuel d’acheter une propriété, la demande de logements diminue car certains acheteurs potentiels sont exclus du marché.

“[M]les taux hypothécaires pourraient augmenter au cours des prochaines semaines “, a noté Jacob Channel, économiste principal pour LendingTree, dans un e-mail avant l’annonce de la Fed.

Il a ajouté: “Les taux élevés d’aujourd’hui ont freiné la demande des emprunteurs pour les achats de prêts hypothécaires et les refinancements. En fait, la demande de prêts hypothécaires vient d’atteindre un creux de 22 ans.”

Pourtant, les emprunteurs devraient adopter une vision à long terme, a-t-il ajouté. “Si vous êtes actuellement dans un endroit où vous pouvez vous permettre d’acheter une maison sans être excessivement surchargé de coûts, alors vous ne devriez pas trop vous inquiéter de savoir si les taux pourraient éventuellement baisser”, a déclaré Channel. “Après tout, même si les taux baissent au cours des prochaines années, vous aurez peut-être encore la possibilité de refinancer votre prêt actuel.”

Comptes d’épargne, CD

S’il y a un point positif dans une autre hausse de la Fed, c’est pour les épargnants : les taux des comptes d’épargne et des certificats de dépôt ont fortement augmenté cette année en raison des augmentations de taux en cours.

“Les taux de dépôt augmenteront probablement alors que la Fed continue d’augmenter les taux”, a déclaré Ken Tumin de DepositAccounts.com dans un e-mail avant l’annonce. “Cependant, les taux des comptes d’épargne et des CD à court terme augmenteront probablement plus que les taux des CD à long terme jusqu’à ce qu’il y ait peu ou pas d’avantage de taux avec les CD à long terme.”

Déjà, les taux des comptes d’épargne en ligne ont bondi à 1,04% contre 0,54% en mai, a noté Tumin.

C’est certainement mieux que ce que les épargnants avaient l’habitude d’obtenir, mais c’est encore bien en deçà du taux d’inflation. Avec une inflation supérieure à 9 % en juin, les épargnants perdent essentiellement de l’argent en mettant leur argent dans un compte d’épargne qui rapporte environ 1 %.

#dernière #hausse #des #taux #dintérêt #Fed #signifie #pour #votre #argent

Leave a Comment

Your email address will not be published.